24 : DAY 2

De X-Files à Neon Genesis Evangelion en passant par Baywatch !

Modérateur: Amrith Zêta

Messagepar Guigui sur 01 Jul 2004 18:45

A l''inverse, je trouve la Saison 2 d''Alias tout à fait pertinente. Pleine de fraîcheur en tout cas.

Oki, quel retournement de situation, jeme souviens encore l'année dernière lorsqu'on critiquait la saison 1 d'ALIAS. Je n'ai pas encore vu un seul épisode de la saison 2 d'ALIAS (je me garde ça au chaud pour quand j'aurai le temps), mais je te fais confiance vu qu'en général on a les mêmes goûts. ;)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar N°6 sur 01 Jul 2004 18:46

Guigui a écrit:
A l''inverse, je trouve la Saison 2 d''Alias tout à fait pertinente. Pleine de fraîcheur en tout cas.

Oki, quel retournement de situation, jeme souviens encore l'année dernière lorsqu'on critiquait la saison 1 d'ALIAS. Je n'ai pas encore vu un seul épisode de la saison 2 d'ALIAS (je me garde ça au chaud pour quand j'aurai le temps), mais je te fais confiance vu qu'en général on a les mêmes goûts. ;)

Aaaaaaaah, ça me fait plaisir de lire çà franchement, "Alias" je la défends depuis le début, c'est une excellente série, et la saison 2 est effectivement très bonne ! Et attendez de voir la suite et fin de la saison, groooooos dossier ! N'empêche l'Amrith, le soi-disant pourfendeur de la pensée unique, je vois clair dans son jeu : s'il trouve la saison 2 satisfaisante, la fameuse fraîcheur de la saison, c'est pour une seule raison, pas bien dure à dénicher : Terry O'Quin ! Sacré Amrith, lui aussi il a ses faiblesses finalement ! Amrith serait-il lui-aussi humain ??! :lol:

Sinon les épisodes de 24 je les ai pas vus, faudra que j'attende la fin de la semaine pour les visionner... :x
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

Messagepar Invité sur 01 Jul 2004 18:48

Bref, je fonde le CAK, Club Anti Kim. Y'''' en a marre ! Perso, cela m''''énerve d''''une telle façon que je ne peux l''''exprimer.

Je veux en faire partie torrance!En effet elle ne sert absolument à rien dans cette série à part combler les minutes des épisodes.J''adore 24 mais je pense comme toi que ce segment abaisse considérablement la qualité de la saison 2(et surtout quand les épisodes sont moins bien comme ceux de samedi).Le personnage de miguel ne sert à rien,il a une tete de boys band et c''est un pur crétin!Il fonce tete baissé sans réfléchir dans la galére que lui propose kim.J''aurai aimé quand kim lui dit qu''il y a une bombe dans los angeles qu''il se barre aussi sec,c''est la réaction la plus normale et pas qu''il accepte sans broncher et surtout vole un ordinateur pour faire diversion.Enfin,cette histoire c''est n''importe quoi et je vois pas comment les scénaristes vont pouvoir hausser le niveau de ce coté là.
Ce que j''aimais dans la saison 1 de 24 c''est que les histoires qu''on nous racontait dés le début(kim,jack,palmer,les terroristes,teri)se rejoignaient pour former un tout cohérent,et étaient aussi interessantes les unes que les autres;là avec kim dans cette saison 2 c''est du remplissage et ça m''ennuie, voire m''agace au plus haut point.Les scénaristes auraient mieux fait de la virer de la série dés la saison 2 en nous disant qu''elle est parti faire des études je ne sais pas ou ;a quitté le pays pour oublier la premiére journée,enfin n''importe quoi du moment qu''elle se barre!Et mettre un nouveau personnage qui serve l''histoire.Il faut qu''howard gordon revienne en catastrophe réécrire la fin de la journée de kim dans cette saison 2.
Voila je me suis bien défoulé sur kim,je peux passer à autre chose! :D

Haha rien à faire, les deux derniers épisodes étaient complètement merdiques et tirés par les cheveux

Je me suis jamais fait autant chier devant la télé depuis l''''épisode "Fight Club" de la Saison 7 de X-Files.

Bon ceci dit,meme si les épisodes étaient en dessous des deux derniers,de la à dire qu''ils sont merdiques et que je me suis fait chier,il y a un pas que je ne franchirai pas! ;) En effet il y a quand meme beaucoup de bonnes choses à commencer par la relation à trois nina- jack,jack-mason,nina-mason.Car ce qu''il y a de fort c''est que la survie de la population de los angeles repose sur ces trois là!
Nina sait ce qu''elle fait,joue avec les nerfs de jack et je ne crois pas un seul instant à sa coopération,c''est la traitresse de la saison 1, on peut penser qu''elle va tout faire pour essayer de se barrer et dans le méme temps que la bombe explose (c'est mon avis); et jack qui en la revoyant péte littéralement les plombs!Il y a une grande ambiguité chez lui car on sent que le désir de tuer nina est plus fort que le fait de désamorcer la bombe.Il fait chanter mason,qui va mourir,pour s''occuper avec nina;il l''a maltraite,et drogue le garde qui doit la surveiller avec lui.On ne croit pas un seul instant qu''il la laissera aux autorités vivante.Cette ambiguité est trés interessante surtout que le plus important pour lui, c''est que sa fille soit en sécurité et c''est ce qu''il croit.Et mason qui malgré le peu de temps qui lui reste à vivre veut encore controler la CAT,veut avoir du pouvoir jusqu''au bout,et accepte tout ce que lui demande Bauer pour rester à son poste,meme les ordres les plus inquiétant(laisser nina sous le controle de jack,c'est suicidaire) ce qu''un autre chef aurait refusé,vu la situation. Jack a le pouvoir sur mason,ce qui est horrible,il fait chanter une personne qui va mourir dans les prochaines 24 heures.C''est pour cela que ça va pas etre du gateau avec ces trois là que Los angeles soit sauvé!

Enfin le segment avec Palmer est bien plus interessant qu''il ne l''était dans la saison 1;Palmer qui se rend compte que gouverner,prendre des décisions de lui méme est trés difficile avec tous les conseillers qui gravitent autour de lui.Le retour de sherry (qui lui annonce que des opposants internes veulent le faire échouer ce qui renvoie à la saison 1), l'attentat contre le ministre et l''ambassadeur(qui a fait ça en plein QG de Palmer ultra protégé),les conseillers dignes de confiance ou non,des énigmes qui sont intéressantes.Et le segment avec reza semble maintenant prendre son envol avec l''arret du mariage et l''implication du pére warner(est ce un coup de reza qui a protégé ses arriéres,ou le pére qui finance les terroristes?).
C''est pourquoi je reste enthousiaste pour la suite de la saison et que les épisodes de samedi m''ont quand meme séduit.Qui vivra verra :) ,la journée ne fait que commencer il reste 18 heures à jack bauer et david palmer!

______________________
les choses que l''on possède finissent par nous posséder.
Invité
 

Messagepar torrance sur 01 Jul 2004 18:50

J'ai revu les épisodes de samedi (12h14h) et bien que mon avis n'ait pas énormément bougé, il reste que certains éléments sont intéressants pour la suite de l'aventure. Evidemment, il est dommageable que ces éléments ne soient pas intéressants immédiatement mais bon...

Donc :

- L'affrontement Bauer-Nina, a évité pas mal de clichés et la tactique de bauer pour la faire parler était assez bien foutue, d'autant que Mason joue lui aussi le jeu. (Par ailleurs, Mason devient peu à peu l'un des persos les plus intéressants de la série, si ce n'est LA perle de cette saison 2).

- Palmer gère la crise comme un manche semble-t-il et son intégrité à toute épreuve commence à lui jouer des tours. Il sera intéressant de voir comment il va agir et réagir quand il sera totalement acculé par ses collaborateurs et la situation. Va-t-il être obligé de se plier au jeu politique habituel ? Humm sounds good...

Le retour de sa femme va dans ce sens et le petit jeu du chat et de la souris recommence sous des auspices nouveaux entre eux... Pas mal leurs deux scènes, même si j'en attends beaucoup plus.

-Le coup de Bob Warner était prévisible mais les quelques allusions sur la politique discriminatoire des USA envers les originaires du Proche Orient donnait un petit piquant critique à la chose... Warner se servant de son futur beau fils (facilement manipulable, donc, car amoureux de sa fille Marie) pour financer des terroristes... ça c'est de la fouine de haut vol et cela pourrait déboucher sur quelque chose de bien plus complexe et intéressant que "Le Moyen Orient attaque les USA, au secours !". Cela relance du coup la piste des terroristes internes exploités dans les épisodes 3 et 4.... Pas mal du tout.

-L'hélicoptère de l'ambassadeur explose ? Qu'est-ce que cela peut bien tramer ? Intrigant... Attendons !

Bref, il y avait pas mal de petites chose intéressantes, lançant des pistes futures. Je regrette néanmoins que cette saison, au contraire de la première, ait un certain problème à gérer l'avancement de la narration. Alors que la saison 1 s'était permis quelques ralentissements pour lancer des nouvelles pistes (en gros entre 12h et 14h et lors de la ridicule amnésie de Terry), la saison semble être dans un cycle deux épisodes forts-deux épisodes moyens... ce qui rejoint l'avis d'Amrith... j'attends beaucoup mieux pour la suite.

Enfin, je ne le répéterai jamais assez : brûlez Kim, Miguel, Megan, trucidez les...... c'est chiant, inutile, mal écrit, mal réalisé, prévisible deux heures à l'avance, d'une facilité insupportable. Bref, maintenant, je vais aller pisser quand Kim apparaît si ça continue... Je ne vois pas comment relier les deux histoires..; A moins que Matheson bosse pour Warner, ce qui serait très alambiqué (pourquoi Matheson voulait partir à Mexico ? Pour fuir l'enquête sur les blessures de sa fille qui révèleraient qu'elles sont antérieures à l'embauche de Kim ? Ou fuir la bombe dont il a aidé la mise en place ? Car Matheson est louche : il peut suivre sa voiture par satellite (même si cela devient un peu courant aux USA), il travaille pour on ne sait quoi, il est ultra stressé "ces temps-ci à cause d'une grosse opération"... etc... Sont-ce des faux indices ? Ou des pistes sérieuses ? En tout cas, même s'ils s'en sortent de cette façon (encore faudrait-il qu'ils le fassent avec classe et intelligence et crédibilité), cela n'enlèvera rien à la piteuse tenue de cette histoire dans les six premiers épisodes...)

Voilà. Je n'ai pas essayé de "sauver" ces deux épisodes mais juste trouver quelques points venant contrebalancer la faible tenue de ces épisodes... Ne brûlons pas encore ce que nous avons aimé (en tout cas, pour mon cas perso !).

A+
Avatar de l’utilisateur
torrance
Ecrivain psychopathe
Ecrivain psychopathe
 
Messages: 890
Inscrit le: 29 Fev 2004 18:34
Localisation: Overlook Hotel

Messagepar Brad' sur 04 Jul 2004 11:41

Alors,personne n'a vu les deux épisodes d'hier,Torrance,Amrith,et les autres? Est ce que ça vous a plu? :)
Vu que les épisodes d'hier soir étaient "gros" (surtout la fin du deuxième) je sens qu'il va y avoir de la critique dans l'air(parce qu'ils étaient pas au niveau des troisiémes et quatriémes épisodes de la saison 2 encore une fois).

Dans le premier épisode jack se rend à vissalia avec nina myers pour rencontrer le contact mahmoud fahin(je sais pas si ça s'écrit comme cela),et dans la voiture qu'a emprunté kim il y a un cadavre.
Le deuxième se termine avec l'avion qui va s'écraser (il a été touché par un missile ou je ne sais quoi,enfin je le verrai au prochain épisode).
Ils étaient pas mal? surtout les scénes avec mason qui comme l'a dit torrance est le personnage qui me plait le plus dans cette saison 2.Mais certains passages vont faire hurler certaines personnes aussi,et AUSSI le scénario qui part dans tous les sens.
C'était les épisodes entre 14 heures et 16 heures.

les choses que l'on possède finissent par nous posséder.
Brad'
 

Messagepar Amrith sur 04 Jul 2004 11:42

Alors, personne n'a vu les deux épisodes d'hier, Torrance, Amrith et les autres ?

Torrance va finir par ne plus pouvoir venir sur ce topic tellement d'épisodes en épisodes 24 devient de plus en plus indéfendable. Deux épisodes une fois de plus mauvais dont on connaît déjà toutes les ficelles par coeur et qui confirment le caractère opportuniste des critiques presse dithyrambiques de la série.
Amrith
 

Messagepar torrance sur 04 Jul 2004 11:43

Torrance va finir par ne plus pouvoir venir sur ce topic tellement d''épisodes en épisodes 24 devient de plus en plus indéfendable.

ATTENTION SPOILERS 14H-16H DANS CE POST ....

Rassure-toi, je pense pouvoir continuer à venir ! :D
Surtout que je suis conscient des défauts de la saison 2.

En ce qui concerne 14h-16h, je ne comprends pas ta vindicte, Amrith. Enfin, si, je la comprends sur certains points (ou du moins j'imagine que ce sont ces points)... Les ficelles de "24" entrent dans une sorte de routine qui, j'en conviens, devient risible parfois. L'exemple de la fin de 15h-16h est frappant puisque lorsque l'avion s'est mis à trembler et que j'ai vu le réacteur en feu, j'ai poussé un p'tit "c'est bon, là ! arrêtez-vous", quelque peu exaspéré par l'exagération des scénaristes, qui tend de plus en plus vers de la surenchère opportuniste. (ça c'est une très longue phrase :) ).

Je suis tout à fait d'accord sur ce problème de la systématisation du rebondissement qui, peu à peu, nuit à cette série. J'entends par là que les scénaristes n'ont semble-t-il aucune limite, ce qui les pousse à aller de plus en plus loin, sans se demander si ces rebondissements sont utiles et surtout, intelligents. Le concept de "24" joue en "faveur" de ce problème, d'ailleurs. Les scénaristes ne se creusent plus trop la tête là dessus puisqu'ils ont moyen illimités.. ce qui ne pousse pas à l'inventivité, malheureusement (et paradoxalement).

Alors, oui, les cliffhangers de "24" sont de moins en moins défendables. Ensuite, que leurs conséquences ne le soient pas non plus est moins vrai. Que les cliffhangers de la série deviennent du grand n'importe quoi, c'est un fait. Et tout "fan" que je suis, il faudrait être aveugle (ou stupide) pour que je ne le reconnaisse pas.
En revanche, force est de constater que pour l'instant, les faits aussi énormes soient-ils, nous mènent sur d'autres événements plus intéressants, parfois discrets. La bombe à la CTU était déjà énooorme (comment peut on entrer aussi facilement ? etc....) mais a engendré toutes sortes de choses intéressantes : Mason laissant mourir l'informaticienne pour avoir le code, Almeida allant sur le terrain( je pense que cela jouera un rôle), effectif diminué donc Bauer sur Nina.
D'autres exemples : Warner qui se fait soupçonner cette semaine par Almeida (et dénoncé par Reza) et cette semaine l'info selon laquelle Warner est consultant de la CIA (ce qui permet beaucoup de spéculations intéressantes).
Bref, je pourrais en citer de nombreux autres mais je sais que cela ne te convaincra pas, car ce raisonnement est plus une appréciation personnelle qu'un jugement objectif.

En revanche, la force de "24" saison 2, au contraire de la saison 1, est de laisser une place plus importante aux personnages.
Je m'explique !
La saison 1, c'était peu ou prou un rebondissement toutes les 5 ou 7 minutes. Chaque épisode comprenait facile 6 ou 7 grosses infos... A la longue, ça soule. Et les persos (hormis Bauer et Palmer) étaient sans aucune profondeur.
Cette saison, le rebondissement s'est fait plus discret. Un vers le milieu de l'épisode et un énooooorme à la fin. Certes, ceux énormes sont dommageables. Mais la place laissée aux persos est de ce fait plus grande. L'histoire avance grâce aux personnages, à leurs actions, voire à leurs erreurs (Palmer), et l'accent est plus mis sur une paranoïa toute Xfilienne (bien que pour l'instant moins fine), sur les relations (de pouvoir, d'amitié, de conflit, de confiance, de méfiance....) entre les personnages.

Je trouve le perso de Mason remarquable à ce titre. Le segment avec son fils refusait pas mal de niaiserie (l'accolade entre eux était d'ailleurs saine et évitait le renfort de violons et l'utilisation de la glande lacrymale). Mason est passionnant, fait avancer l'histoire par des choix qui sont intelligents, hors des sentiers battus et voilà un personnage qui agit comme une personne réelle. On sait qu'il a ses faiblesses mais il est impossible de blâmer ses actes.

Quant au jeu Bauer-Nina, c'est quitte ou double. Soit on le trouve rabâché, soit on se plonge tête baissée dans ces retrouvailles. Bauer, lorsqu'il hésite à la tuer... Voilà une scène typique saison 2 ou l'évolution du personnage entre en jeu... Dans ses yeux, on voit qu'il veut la tuer mais qu'il ne peut pas "encore". Et ce "encore" est palpable... Je trouve cette relation elle aussi passionnante car empreinte de tension et d'éventuels grands moments futurs...

Bref, "24" est déjà en train d'évoluer et honnêtement, je ne blâmerai pas les scénaristes d'essayer de contrevenir à la règle du rebondissement toutes les 6 minutes ! Maintenant, oui, il faut les calmer sur les cliffhangers...

Je pense en tout cas, que "24" est encore défendable sur bien des points. Je préfère m'attarder sur les bons points que sur les mauvais, tu l'imagines, mais je reste conscient des mauvais...

En tout cas, ce que tu considères comme un manque d'écriture, je le prends plutôt comme une tentative réussie de s'attarder sur les persos et sur une histoire moins spectaculaire (.... jusqu'au cliffhanger final, évidemment ! ;) ).
Avatar de l’utilisateur
torrance
Ecrivain psychopathe
Ecrivain psychopathe
 
Messages: 890
Inscrit le: 29 Fev 2004 18:34
Localisation: Overlook Hotel

Messagepar phil sur 04 Jul 2004 11:46

lorsque l''''avion s''''est mis à trembler et que j''''ai vu le réacteur en feu, j''''ai poussé un p''''tit "c''''est bon, là ! arrêtez-vous", quelque peu exaspéré par l''''exagération des scénaristes, qui tend de plus en plus vers de la surenchère opportuniste. (ça c''''est une très longue phrase :)).

Concernant ce cliffanger de l''épisode 8, il fautsavoir que l''épisode 9 a été diffusé 6 semaines après, donc oui le sscénaristes ont forcé la dose pour que le public revienne :D

Alors, oui, les cliffhangers de "24" sont de moins en moins défendables.

mais si ... ;) Pas celui-çi .... mais les prochains sont excellents :)


Je pense en tout cas, que "24" est encore défendable sur bien des points. Je préfère m''''attarder sur les bons points que sur les mauvais, tu l''''imagines, mais je reste conscient des mauvais...

L''intrigue de Kim ?? :D
phil
 

Messagepar Amrith sur 04 Jul 2004 11:48

Les ficelles de "24" entrent dans une sorte de routine qui, j''en conviens, devient risible parfois.

Pas seulement risible.
Soporifique. Pas une seule surprise dans ces quatre épisodes - n''importe quel vertébré a déjà tout prévu. Seule scène de talent dans cette bouillie insipide, les retrouvailles de Mason et de son fils, pas forcément grandiose mais jouée à la perfection - l''acteur qui joue Mason est formidable, et son personnage est le seul à me toucher dans cette saison faite de seconds rôles inconsistants - cf la famille Warner dont aucun des membres n''excède le niveau de charisme de mon testicule gauche.
Les cliffhangers - souvent mal mis en scène - c''est un élément parmi cent autres du raté de ces huit épisodes. Outre l''avion abattu/sabordé en plein vol qui relève du nanar le plus complet, on a toutes ces histoires futiles, qui non seulement émaillent les contours de l''histoire mais l''intrigue-même. Il faut être d''une mauvaise foi absolu pour ne pas dire que sans une Saison 1 couronnée d''éloges et divertissante, cette Saison 2 récolterait tous les crachats tellement elle ne tient déjà pas la route. Rien n''est vraisemblable dans cette série et ça la bousille de l''intérieur, de plus la Saison 2 se permet d''être ennuyeuse - ce qui pour une intrigue avec des ogives nucléaires est le comble. Les scénaristes foutent des scènes inutiles, des intrigues inutiles, des personnages inutiles dans tous les sens pour meubler des épisodes qu''ils n''arrivent pas à remplir. Ils marchent à tâtons et font n''importe quoi, Howard Gordon exclu on dirait de parfaits amateurs. Honnêtement et concrètement, ça servait à quoi que Jack et Nina se déplacent jusqu''au contact de Nina sinon à occuper deux épisodes, pour un résultat insignifiant ? Honnêtement, quel intérêt aux scènes interminables de Kim la baby-sitter et qui n''ont rien à voir avec l''intrigue générale, en admettant qu''elle existe ? Et l''invraisemblance totale, le prétexte bidon pour ramener l''inintéressante Sherry dans la série, comme quoi elle pourrait avoir via un simple coup de fil des informations que n''ont ni le Président, ni la CIA, ni l''Armée. Qui peut croire ça même en se forçant ? Même un gamin aurait trouvé meilleur échappatoire que ce travail de débutants. Toutes les lourdeurs sont permises : le complot à l''intérieur même du gouvernement de Palmer - le lieu commun absolu vu cinquante-mille fois -, le terroriste qui crie "Je ne veux plus tuer de gens innocents !" après qu''un américain lui ait changé sa roue de secours - pour plus ridicule et dégoulinant que cette scène, aller lire Oui-Oui - et bien entendu l''histoire autour du journaliste qui sert à combler trois scènes ronflantes mais qui n''intéresse que les dupes de ce petit boulot digne des créateurs de La Femme Nikita. Toute l''enquête de cette saison tourne autour des ordinateurs : tiens j''ai piraté ça, tiens j''ai chopé les codes de ça, tiens le transfert de fichiers de ça... THE facilité pour faire avancer l''histoire sans la moindre imagination. Des gars derrière un écran qui passent à travers des codes et au final trouvent presque tout. La chiantine totale, et le degré zero de l''artistique. Je serais l''acteur qui joue Palmer, je porterais plainte contre les scénaristes de m''écrire avec le consentement de la presse un rôle unidimensionnel et tellement plat - avec une palette numérique d''émotions variant de une à trois. Le gros de ces huit épisodes de la saison consiste en un aller-retour suspect/CAT permanent et à montrer que Jack est anticonformiste - sans de trop -, sorte de leitmotiv censé nous impressionner alors qu''on connaît déjà le personnage par coeur. Tous les personnages introduits cette saison sont mauvais, les créateurs s''appuient confortablement sur la Saison 1 et n''ont rien travaillé des nouveaux éléments. Les scènes politico-militaires paraissent parodiques, on jurerait que des enfants les écrivent tellement l''imbriglio diplomatique est simpliste et à la portée de n''importe quel scénariste ne connaissant même pas la politique de son pays. Et on passe sur les effets spéciaux tous aussi mauvais les uns que les autres.

Mason laissant mourir l''informaticienne pour avoir le code, Almeida allant sur le terrain (je pense que cela jouera un rôle)...

Tu sais plus quoi trouver mon pauvre Torrance :D
Tu romantises, tu symbolises tout pour donner un aspect solennel à des scènes qui n''impliquent rien du tout. Mason laisse mourir l''informaticienne ? Un raccourci que seul toi a dû prendre je pense, pour tout le monde Mason a sauvé la division. Tony Almeida va sur le terrain ? Ca valait le coup de regarder la saison alors, quel pied :D Quant à Warner - le barbu sans charisme - je me demande bien qui il intéresse. Qu''il fasse partie de la CIA ou du staff du parc Walibi, de toutes les façons cela donnera lieu à une révélation pétard mouillé, à une anecdote superflue qui sera soulignée par un violon sombre et menaçant censé nous indiquer que c''est crucial.

Et effectivement, la Saison 2 de 24 est centrée sur les personnages. Et c''est bien ça le problème, c''est trop facile. On se repose sur le fait qu''on aimait Jack et sa bande dans la Saison 1 pour pondre une histoire tirée par les cheveux, soporifique et d''une banalité extrême. Le résultat d''une série centrée sur ses personnages ? Un soap, et c''est malheureusement ce que ces huit épisodes de 24 Saison 2 sont. Un petit soap sans envergure teinté de coups de feux et de réunions entre politiciens pour noyer le poisson. La Saison 1 n''usait pas d''artifices aussi minables, et tenait bien son pari, mais là c''est du foutage de gueule. N''importe qui est capable d''écrire un scénario pareil, mais tout le monde n''oserait pas - être aussi lourd ça se travaille.
Allez vive Mason, et le reste aux chiottes.


Edité par - Amrith Zêta le 13/10/2003 01:01:10
Amrith
 

Messagepar torrance sur 04 Jul 2004 11:49

Je passe en vitesse, donc je n'aurai pas le temps de répondre en détail à ton post, Amrith.
Juste un p'tit truc ! En ce qui concerne Tony, je ne voulais pas dire que le fait qu'il aille sur le terrain était intéressant en soi. Ce que je voulais dire, si je m'étais mieux exprimé, c'est que cela me donne envie de le voir à l'oeuvre, en action, car on a toujours senti que ce perso sous exploité pouvait avoir un rôle passionnant, si tant est qu'il aille dans le feu de l'action. Pour l'instant, ce n'est pas encore le cas mais j'espère, en tout cas.

Pour faire vite, je dirai que je partage certains de tes points de vue, comme je l'ai déjà dit.
Il y a des facilités de scénarios qui sont ici bien plus visibles que dans la saison 1.
Je vais dire texto ce que j'ai dit sur le site de Phil :
La saison 1 était constamment en mouvement et mettait en scène des actions plus complexes, jouait aussi beaucoup sur la surenchère. La narration était bien mieux gérée puisqu'il y avait eu que quelques périodes de "baisse de niveau" (entre 12h et 14h et lors de l'amnésie de Terry). Les faiblesses de cohérence et autres petites facilités étaient cachés par cette narration dynamique et limite abusive. Or, cette saison 2, elle, a un sérieux problème de rythme et de narration. Oui, il semble que les scénaristes comblent à tire larigot mais ne parviennent pas à la cacher comme ils le faisaient dans la saison 1.

Oui, moi aussi, je trouve certaines choses faciles et ridicules.
Ce que tu exprimes de façon véhémente, je le pense aussi, de façon plus nuancée peut être.
La différence, c'est que les choses intéressantes qui se passent entre les persos, même si peu justifiés par les actes, me suffisent (pour l'instant) à rester en haleine. C'est à dire, que bien que pas mal de choses me déçoivent, je ne m'ennuie pas (encore). J'espère encore que tout cela se décante. Mais je suis conscient que cette saison est pour l'instant largement inférieure à son aînée.

Je n'essaie pas de défendre à tt prix "24" (et d'ailleurs, j'ai posté des posts beaucoup plus durs sur le site de Phil que sur LVEI) mais je m'accroche encore à ce qui m'intéresse dedans...

Mais tout ce que tu dis est juste. Parfois exagéré. Mais juste.
Avatar de l’utilisateur
torrance
Ecrivain psychopathe
Ecrivain psychopathe
 
Messages: 890
Inscrit le: 29 Fev 2004 18:34
Localisation: Overlook Hotel

Messagepar N°6 sur 04 Jul 2004 17:12

Bon alors ça y est, je me suis enfilé les 4 derniers épisodes d''un coup, histoire de rattraper dignement mon retard. Je n''en ferai pas de review détaillée puisque tout a été dit, simplement j''aimerais rebondir sur vos propos, et surtout sur une citation telle que :

(torrance) :

lorsque l''''avion s''''est mis à trembler et que j''''ai vu le réacteur en feu, j''''ai poussé un p''''tit "c''''est bon, là ! arrêtez-vous", quelque peu exaspéré par l''''exagération des scénaristes, qui tend de plus en plus vers de la surenchère opportuniste.

Content que tu commences à avoir les mêmes réactions que moi... lors de la saison 1...

Je suis tout à fait d''''accord sur ce problème de la systématisation du rebondissement qui, peu à peu, nuit à cette série. J''''entends par là que les scénaristes n''''ont semble-t-il aucune limite, ce qui les pousse à aller de plus en plus loin, sans se demander si ces rebondissements sont utiles et surtout, intelligents. Le concept de "24" joue en "faveur" de ce problème, d''''ailleurs. Les scénaristes ne se creusent plus trop la tête là dessus puisqu''''ils ont moyen illimités.. ce qui ne pousse pas à l''''inventivité, malheureusement (et paradoxalement).

L''histoire de la saison 1 quoi... Il faudrait que je parcours le topic dédié à la saison 1, mais il me semble que "trop de rebondissement tue le rebondissement" est revenu pas mal de fois à l''époque... Bien sûr ici tu me sors "utiles" et "intelligents", histoire de t''en tirer par une petite pirouette en me sortant : "ah, mais durant la saison 1 ils étaient utiles et intelligents !". Eh bien je dis non ! Franchement, l''exemple de l''amnésie de Terry Bauer a cristallisé les passions, mais ce n''était que le vaisseau amiral d''un impressionnante flotte de rebondissements rocambolesques. Combien de fois d''ailleurs ai-je déjà utilisé "rocambolesque" pour qualifier cette série, je ne le sais plus, mais je dois dire que je suis TRES surpris de lire tes propos, puisque je ne saisis pas bien ce qui différencie les rebondissements actuels de ceux de la saison 1. Serait-ce juste que tu commences à ouvrir les yeux ? ;)

Alors, oui, les cliffhangers de "24" sont de moins en moins défendables. Ensuite, que leurs conséquences ne le soient pas non plus est moins vrai

Oui je suis d''accord, et encore heureux ai-je envie de dire ! Ne manquerait plus que ces rebondissements soient sans lendemains, sans conséquences aucunes, purement gratuits et interchangeables ! Si je continue à suivre la série, je pense, c''est parce que, pour aussi rocambolesques qu''ils puissent être, au moins les rebondissements vont avancer l''intrigue, ils lui donnent un nouvel aspect, l''éclairent sous un autre jour, changent notre perspective des choses et viennent briser et remplacer la dynamique en place depuis quelques épisodes. Quelle que soit la qualité des épisodes pris individuellement, la tentation est tjrs forte de continuer à suivre car on sait que l''état des choses dans "24" est très provisoire et que les cartes ne vont pas tarder à être redistribuées.

La saison 1, c''''était peu ou prou un rebondissement toutes les 5 ou 7 minutes. Chaque épisode comprenait facile 6 ou 7 grosses infos... A la longue, ça soule. Et les persos (hormis Bauer et Palmer) étaient sans aucune profondeur.

Je ne suis pas tout à fait d''accord. Je suis d''accord avec toi quand tu dis que la saison 2 mets plus l''accent sur les personnages. C''est d''ailleurs ce qui arrive souvent avec une série tv arrivée à ce stade, après le démarrage très direct de la saison 1, en règle générale les scénaristes s''autorisent à ce stade à s''intéresser plus aux personnages (je parle évidemment des séries qui n''ont pas forcément vocation à être centrée sur leurs persos, comme X-Files ou "24").
Mais là où je ne suis pas d''accord c''est quand tu dis que Bauer et Palmer étaient les seuls persos étudiés lors de la saison 1. La plupart des gens seraient sans doute d''accord avec toi, mais à mon avis c''est s''en tenir à une vision assez superficielle des choses. C''est vrai, Bauer et Palmer était lié à leur famille durant toute la saison, c''était des scènes père/fils, père/fille, mari/femme, qui permettaient d''ailleurs d''établir un parallèle entre les deux protagonistes, qui s''opposaient d''ailleurs en d''autres endroits comme nous l''a si justement fait remarquer torrance. Mais pour ma part je considère que ces relations étaient assez clichées, assez convenues, sans grandes surprises. Palmer était potentiellement intéressant puisque c''était ''politicien vs. père de famille''. Mais le perso de Palmer étant ce qu''il est, tout intérêt à très vite disparu, et seule sa femme, Sherry Palmer, offrait un semblant d''intérêt (un semblant seulement, car elle-même, sorte de Lady McBeth, était trop caricaturale, jamais les scénaristes ne sont intervenus pour nuancer son perso). Donc là où je ne suis pas d'accord c'est dire qu'ils ont été 'étudiés'. Les scénaristes se sont attardés sur eux ok, et maintenant ils s'attardent aussi sur d'autres persos c'est ce que tu voulais dire et je suis d'accord, mais la qualité de cet 'attardement' a changé, les persos sont soudainement tous plus intéressants, même Palmer (même si grâce aux persos qui gravitent autour de lui, et qui rendent le segment Palmer, plutôt que le perso Palmer, plus intéressants). Mason lui m''avait déjà intéressé puisque, comme je l''ai déjà dit, son perso n''est pas tout blanc ou tout noir. Je regrette qu'ils n'en aient pas fait plus avec lui à l'époque, parce que franchement, c'était bien le seul à capter mon attention. Et bien il y a une sorte de cohérence, puisque la courte scène qu''il partage avec son fils était poignante, et bien plus touchante, bien plus crédible, que n''importe laquelle de Palmer la saison dernière avec son fiston.

Mais tout ce que tu dis est juste. Parfois exagéré. Mais juste.

Amrith exagérant ? Nooooooooon... :D Mais c'est tellement bon quand Amrith exagère, pour lui comme pour nous !

I'll be back pour encore plus de rebondissements sur vos propos... rebondissements que j'espère non-rocambolesques ! (vi je sais, pas drôle, pas pu m'empêcher. Désolé. Je sais, je sais, je sors...)

Edité par - No 6 le 15/10/2003 15:00:16
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

Messagepar Brad' sur 04 Jul 2004 17:13

Les rebondissements, eux, sont toujours aussi énormes mais dénotent trop dans une saison 2 où les événements semblent avancer davantage par les choix des persos que par une sorte d''inéluctabilité des choses comme c''était le cas dans la saison 1.

Suis-je clair ?

Non torrance,j'ai compris tous tes arguments mais celui ci j'ai plutôt du mal
Brad'
 

Messagepar phil sur 04 Jul 2004 17:14

Moi je crois avoir compris :D
Dans la saison 1, les persos subissaient les événements (ils étaient passifs, victimes) alors que dans la saison 2, les persos crééent ces événements (ils sont actifs, responsable) ;)

C'est ça torrance ? :)
phil
 

Messagepar torrance sur 04 Jul 2004 17:15

C'est bien ça Phil...
En fait, dans la saison 1, les événements (et cela comprend tout : les rebondissements, le rythme, la narration...etc...) était comme un rouleau compresseur que les persos tentaient de prendre en marche... Ils subissaient la situation et se débattaient, comme si les événements avaient toujours un temps d'avance sur eux.
Dans cette saison 2, c'est l'inverse... L'histoire semble être davantagae basée sur les persos, leurs actions, leur influence sur les événements etc... Ce qui pourrait expliquer que cette saison soit moins rapide, moins "efficace", plus lente à se mettre en place. D'où aussi cette impression de lourdeur dans laquelle les rebondissements énormes ont moins leur place. Cette saison 2 se pose plutôt comme un vrai thriller et pas comme un thriller d'action rocambolesque (copyright N°6).
Avatar de l’utilisateur
torrance
Ecrivain psychopathe
Ecrivain psychopathe
 
Messages: 890
Inscrit le: 29 Fev 2004 18:34
Localisation: Overlook Hotel

Messagepar Amrith sur 04 Jul 2004 17:17

Cette saison 2 se pose plutôt comme un vrai thriller.

Non, un vrai thriller c'est sobre et crédible.
Là le générique a pas commencé que déjà t'y crois pas, et 50% des scènes relèvent du soap opera le plus basique.

Dans une série ce qui m'intéresse c'est la performance scénaristique. En regardant X-Files ou bien Alias Saison 2 tu te dis "Merde, je pourrais pas écrire un truc comme ça". Soit parce que c'est génialement complexe, soit parce que c'est truffé de plein de petites idées originales. Alors que n'importe lequel d'entre nous est capable d'écrire ces huit épisodes de 24H, d'autant toi qui a un livre derrière. Tu t'y mets demain et avant mardi prochain tu as fait deux fois mieux sur le même thème alors qu'eux y ont pensé deux mois. Moi j'ai tout simplement honte pour eux, se casser la gueule comme ça dès la Saison 2 - alors que le potentiel de la série est énorme - c'est tellement naze.
Amrith
 

Messagepar Damien sur 09 Jul 2004 13:57

En regardant X-Files ou bien Alias Saison 2 tu te dis "Merde, je pourrais pas écrire un truc comme ça".

Si, la preuve : "Knowle Rohrer is a supersoldier. He can't die !"
I had you ! ;)

TheReduX.com
Damien
 

Messagepar strughold' sur 09 Jul 2004 13:58

Le pauvre Chris Carter a laissé toutes ses forces dans la MSR de la saison 9 ! C'était difficile de lui en demander davantage je pense.
Alors cesse donc de lui jetter la pierre je te prie ! :yes:
-----------------------------------------------------
Image
one man alone cannot fight the future
strughold'
 

16h-18h...

Messagepar xfabien sur 09 Jul 2004 13:59

Bah merde, personne pour réagir aux 2 épisodes suivants ! (spoilers inside)
Sans conteste les 2 meilleurs depuis le début : les masques commencent à tomber et sonder les eaux troubles du pouvoir peut se révéler vraiment jouissif et tripant à même titre qu'un James Ellroy décortiquant les coulisses du pouvoir dans sa trilogie underworl USA. Pour le cas Marie Warner, je sentais plus ou moins le coup venir à partir du moment où elle s'est pointée au bureau de son père. Je m'attendais d'ailleurs à la voir sortir un flingue d'un moment à un autre. Les femmes sont décidemment très très méchantes dans cette série ! Que va t-il en être pour la secrétaire du président ? Le fruit semble bel et bien pourri de l'intérieur.

Fab the White
xfabien
 

Messagepar underhilldaisy' sur 09 Jul 2004 14:00

Pour le cas Marie Warner, je sentais plus ou moins le coup venir à partir du moment où elle s''est pointée au bureau de son père

C'est clair, moi j'ai jamais soupconner 2 secondes l'autre, mais alors elle!
vous avez tous notez sa couleur de cheveux...
underhilldaisy'
 

Messagepar xfabien sur 09 Jul 2004 14:02

vous avez tous notez sa couleur de cheveux...

Non, mais son petit air de fausse ingénue n'aura pas fait mouche longtemps...

Fab the White
xfabien
 

Messagepar N°6 sur 09 Jul 2004 14:05

16h-18h

PORTE NAWAAAAAAAAC !!!

N'importe nawac !!! Raaaaaaah !! Attendez, je respire et je vous explique tout... Bon. Il est 3h du mat' et j'avais pas du tout prévu de venir poster sur les forums, en fait j'avais pas prévu d'allumer mon ordi ! J'avais prévu de dormir !! Mais figurez-vous que je viens tout juste de regarder les deux derniers épisodes en date de "24", et à la fin, secoué que j'étais par les révélations, l'envie a été plus forte, je suis venu, et devant vous je répète ce cri du coeur qui m'a echappé alors que le 2e épisode se concluait : porte nawac !!! Je n'ai pas pris le temps de lire vos propres réactions aux deux épisodes, je le ferai bien sûr et réagirai en temps en heure, là je passais juste crier ma rage devant tant de gâchis.

Non mais qu'est-ce que c'est que ce foutage de gueule je vous le demande !?!!? La gamine Warner, c'est elle la terroriste !!?! Non mais ils se foutent de nous !! Ca sent vraiment le scénariste qui cherchait à surprendre son monde !! 'Mmmmm, ils seront pas vraiment surpris si on dit que c'est Reza ou le père Warner... Prenons la gamine, ouais, tout le monde sera sur le cul !' Sur le cul oui, mais parce que je suis abasourdi par tant de conneries !! Porte nawac !! C'est risible ! Pathétique !! On parlait des rebondissements grotesques de la saison dernière, recueillons-nous un instant, voilà le tout premier de cette nouvelle saison...

Et pourtant le premier épisode (signé Gordon) était tout simplement excellent, peut-être le meilleur jusqu'à présent. Le crash de l'avion (pas du tout rocambolesque puisqu'il rentre dans la logique du complot militaro-politique à l'oeuvre autour du président), l'arrivée des soldats mandée par la NSA, et surtout, surtout, le chantage diabolique que fait peser Nina Meyers sur le président : la bombe contre Jack ! Que j'ai aimé la scène du dialogue téléphonique, et surtout, surtout, que j'ai aimé ce moment où le président commence à pleurer en entendant Jack demander, avant de mourir, que l'on retrouve sa fille et qu'on lui dise qu'il l'aime... C'était grand, et qu'est-ce que c'était intéressant vis-à-vis du personnage de Palmer !! Torrance, j'aime beaucoup la direction que prend ce président, qui autorise la mort de Palmer, qui décide de mentir aux médias et de discréditer un journaliste !!

Et d'ailleurs je saisis l'occasion pour cracher publiquement sur le scénariste de l'épisode suivant (me souviens plus de son nom), parce que la résolution du dilemme est NULLE !!! Alors que l'on avait une situation incroyablement dramatique à la fin du premier épisode et une scène terriblement émouvante, Bauer disant au président que c'est la bonne décision à prendre, voilà t'y pas que ce connard de scénariste détruit tout et nous vomit une résolution débile !! Rah, voilà qui symbolise très bien ce que je disais lors d'un de mes premiers posts concernant cette nouvelle saison (c'était sur le permier épisode) : "24" a tendance à imaginer des scènes extrêmement intéressantes du point de vue de l'intrigue et des réactions des personnages, des situations et des développements surprenants, intrigants et prometteurs, qui très vite sont complètement gâchés par des retournements stupides et faciles. C'est Bauer par exemple qui décide qui l'en a rien à foutre de la bombe et qu'il va chercher sa fille pour quitter la ville... et qui tombe subitement sur une maman et son marmot et qui se dit que non quand même il peut pas faire le chacal la veuve et l'orphelin ont besoin de lui. Ben là c'est pareil, seulement ce n'est pas en rapport avec un personnage mais plutôt l'action elle-même. Ca me rappelle ces cliffhangers, ces scènes soufflantes où tout le monde se dit : "comment qu'il va faire pour s'en sortir??" et où la réponse s'avère finalement extrêmement décevante (d'ailleurs c'en est un de cliffhanger suis-je bête, presque toutes les scènes de cette série sont des cliffhangers, et comme tout bon cliffhangers qui se respectent leur résolution est bidon). Ben ouais, quand on pense à une scène pareille après faut voir à penser à la résolution parce que le héros il peut pas vraiment mourir quand même, et donc forcément on déçoit en écrivant n'importe quoi. Cette scène, c'est comme si on m'infligeait "Anasazi" une seconde fois...

Je ne peux pas continuer et m'étendre plus avant sur ces épisodes qui sont peut-être encore trop frais pour moi, simplement je répète que j'ai beaucoup aimé le premier épisode, j'ai beaucoup aimé la scène de torture du privé sous les yeux de blondasse (mon côté romantique), je n'ai pas vraiment aimé la scène grand sage de Mason parce que je considère comme plus intéressant de voir le perso réagir plus violemment, ou disons de façon plus nuancée à sa condition : je préfère donc largement la scène de Mason avec son fils (Mason y est terriblement humain, il aime son fils ça crève les yeux mais pourtant il garde ses distances et le traite durement ; rien à voir avec un Mason qui nous assène son "soyez heureuse, c'est tout ce qui compte"). Où en étais-je ? Ah oui, j'aime/j'aime pas... j'ai aimé également la confrontation entre le père Warner et Rezza (je ne peux vous dire à quel point je suis heureux du fait que Reza soit innocent et manipulé par les ricains, pour des raisons évidentes... d'ailleurs son perso est soudainement devenu très émouvant, juste avant de mourir justement. CA c'est du bon boulot de scénariste, ÇA c'est ce que j'appelle du retournement de situation) ; je n'ai pas aimé la scène entre la nana inutile là (ouais la remplaçante de Nina) et Almeida, 'je veux sortir avec toi au fait... pffffff le scénariste est en plein délire) ; je n'ai pas aimé la révélation de la traîtrise de Sherie Palmer, parce que d'un coup ça fait tourner en rond son perso, on nous refait le coup de la saison 1, le syndrôme 'surprise à tout prix' a encore frappé... ; j'ai beaucoup aimé donc cette forte présence de la conspiration, incluant l'armée, la NSA, etc. (ce qui rend d'un coup toute cette histoire de terrorisme moins manichéene évidemment comme je l'avais déjà dit en parlant des terroristes qui faisaient sauter le QG de la section anti-terroriste), ce qui était ABSOLUMENT la chose à faire en décidant de baser la saison sur des terroristes arabes - sinon c'est bien simple j'aurai brûlé ma tv en dansant autour et en intonant des "Death to America") ; et j'ai donc DETESTE ce pseudo retournement de situation qui veut que ce soit la future mariée la terroriste, parce que donc c'est une offrande ignoble au Dieu 'coup de théâtre' qui serait risible si elle n'était pas si affligeante (faut-il d'ailleurs vraiment que je justifie pourquoi je la trouve si affligeante ? Y a t-il un être humain sur cette planète qui puisse trouver ça normal ? Rah mais ma longue expérience de X-Phile m'a appris qu'on trouve de tout en ce bas monde... A vous décourager définitivement de l'espèce humaine, sérieux). Quant à Kim et ses petits malheurs... J'sais pas, je profitai de ces moments pour me replonger dans le bouquin que je lis en ce moment... :)

Je n'ai pas pris le temps de lire vos propres réactions aux deux épisodes, je le ferai bien sûr et réagirai en temps en heure

Bah, y a pratiquement pas de réactions !! Je sens que le 2e épisode a achevé torrance, qui est en ce moment soit prostrait chez lui dans un coin sombre de son salon depuis samedi dernier, les yeux perdus dans le vide, désespoir et déception le disputant à la rage sourde ; soit est trop gêné pour revenir jamais dans ce topic avouer qu''en effet c''était bien naze ce 2e épisode. ;) Quant à Amrith, même lui a ses principes, quand ça devient trop facile il se lasse et se choisit une autre cible, Amrith c''est pas un tortionnaire c''est un révolutionnaire ;)

Les femmes sont décidemment très très méchantes dans cette série !

Dommage que torrance ait perdu l'esprit, il aurait pu nous pondre une analyse sur le sujet (oui, moi je suis un tortionnaire, un vrai de vrai, quand ma victime est à terre je jubile et je redouble d''énergie :))
Sinon fabien, tu passes un peu vite à la trappe Kim et la maman Bauer : à méchantes, il faudrait donc que tu rajoutes ''conne'' et là ton analyse sera pertinente :D

N°6, qui décline toute responsabilité vis-à-vis de propos qui ne lui sont inspirés que par la fatigue, la déception et la haine du genre humain.

Edité par - No 6 le 23/10/2003 04:09:13
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

Messagepar Brad' sur 09 Jul 2004 14:07

J'ai vu les 2 épisodes lundi soir,j'attendais les réactions des uns et des autres et comme elles ne viennent pas, je vais donner les miennes.
je n'ai rien à ajouter de plus que ce que tu as dit N°6,premier épisode excellent,Gordon est le meilleur scénariste de la série, maintenant c'est sur car il a quand meme signé les 2 meilleurs épisodes de la saison 2(pour l'instant) 10h-11h et 16H-17h.Superbe cliffhanger etc etc.Par contre,je te trouve bien sévère avec la résolution de ce cliffhanger,certe tiré par les cheveux je te l'accorde, mais pas du tout bidon comme tu le prétends(Je ne voyais pas d'autres résolutions).
De même,je te trouve bien sévère avec le cliffhanger sur la fille warner,ce coup là je l'ai senti venir depuis le début et je ne le trouve pas si "PORTE NAWAK"(pour reprendre ton expression )que cela,en tout cas pas tant que j'aurai eu l'explication de son implication dans les prochains épisodes.
Voila,j'ai pas trop le temps de te répondre plus précisément,je le ferai volontiers plus tard mais en résumé j'ai trouvé ces 2 épisodes trés bon et pas porte nawak.D'autres choses dans les épisodes d'avant m'ont plus choqué.Et je trouve même que ces 2 épisodes ont donné une autre dimension à la saison 2(je vais me faire huer en disant cela).
Et pour finir,il faut regarder la série dans un esprit 2eme degré,comme alias, car je considére Bauer comme un john macclane puissance 10(là c'est le fan de films d'action qui parle),je dois te dire qu'en regardant 24 je prends mon pied comme c'est pas possible à voir bauer en prendre plein la gueule et toujours s'en sortir comme bruce willis dans la série des die hard!(la scéne de l'épisode ou il tue les 10 marines dans 16h-17h à lui tout seul est terrible). :D

_________________________
les choses que l'on possède finissent par nous posséder.
Brad'
 

Messagepar Amrith sur 09 Jul 2004 14:07

Moi je ne dis plus rien.
Cette série - saison - me tétanise par sa nullité.
Contrairement aux épisodes précédents qui étaient complètement indigestes, ceux-là se laissent endurer. Mais tous les retournements de situation sont prévisibles, peu imaginatifs, répétitifs, lourds, inintéressants, mal exploités, forcés. Tous les personnages sont à chier et caricaturaux - hormis Mason et Nina - c'est tout simplement plat.
Amrith
 

Messagepar torrance sur 09 Jul 2004 14:09

Non N°6, je n'ai pas peur de revenir sur ce topic !!
Non N°6, je ne suis pas prostré dans mon salon, le regard vide, la bave aux lèvres, me flagellant l'anus à coup d'orties !!
Non N°6, je ne suis pas d'accord avec tout ce que tu dis !!
Mais oui, N°6, le retournement de fin du deuxième épisode est plus que limite !! (encore que !!).

Bon, ces temps-ci, je n'ai pas le temps de poster beaucoup car bcp de taff. (D'ailleurs, preuve il en est que j'ai commencé une review de la carrière de Bowie et que je n'ai pu faire que 3 albums... Arrrggghhh... Honte à moi !).

Bref, l'épisode de Gordon était grandissime, rien à redire. On est tous d'accord là dessus. Le sans faute.

Le second, effectivement, est un peu retombé comme un soufflé qui n'a pas été fait avec Vahiné.

Car dans le premier épisode, je me disais : "Ouais, c'est bon !! Palmer fait des choix pertinents et dramatiques, Yeahh !!" (bon là, j'emphase un peu mes pensées).
Et j'ajoutais à moi même : "bauer ne mourra pas, évidemment, mais va s'en sortir tout seul comme une bonne brute qu'il est, c'est bon ça yeah !!!"
Palmer, du coup, aurait pris une dimension énooorme.
Mais ce ne fut pas le cas, bien que le fait que Nina soit touchée est bien dû au fait que Bauer se lève et a les couilles de l'affronter. Certes, il a vu les gardes de la CTU. Mais qui pensait qu'il n'y en aurait pas ? Il aurait été bien que ce sauvetage soit le fait de Bauer et des hommes de la CTU, gérant comme ils le peuvent une crise.
Mais la scène d'après montre Palmer et son conseiller discuter du sauvetage.... Arrgghhh... Mauvais soufflé.

Bref.
Cela dit, mon bon N°6, je te trouve bien naïf !! ;) ... Pensais tu vraiment que Sherry changerait ? J'ai beau être un défenseur de la série, même dans ses heures les plus diarrhéiques, mais je ne suis pas assez naïf pour penser qu'ils allaient faire d'elle une bonne samaritaine.
Ce retournement de situation était prévu depuis belle lurette et c'était tellement évident que cela n'aurait même pas dû te choquer (ou plutôt si... enfin, j'me comprends !).

Pour Blondinette Warner... Que dire ?
Port Nawac ?
Peut être...
Wait and see ?
Peut être aussi...
Car j'abonde dans ton sens sur le fait que le complot militaro-politique est une très bonne chose... Déroulons le fil de la logique :
1/ Evidemment, la NSA veut faire exploser cette bombe pour prendre le pouvoir à Palmer... OK ? Bien...
2/ Pour ce faire, ils utilisent plusieurs stratagèmes pour faire porter le chapeau à des méchants Arabes, qu'ils utilisent.
3/ Ils utilisent aussi Warner Papa et son entreprise pour cause de gentil Reza, bouc émissaire facile puisque méchant arabe.
4/ Les Warner ont habité en Arabie Saoudite pendant des années. On sait que les mouvements terroristes aiment engager des Européens ayant des Visas plus facilement.
5/ Pourquoi Marie Warner ne ferait pas un agent parfait pour les terroristes, hein ? Elle est la fille d'un consultant de la CIA manipulé qui a embauché un Arabe qui se trouve lui aussi manipulé... Elle est à la place stratégique.

Et une fois de plus, ce rebondissement m'est apparu depuis quelque temps !! Car cette théorie, je l'ai développée depuis quelques épisodes maintenant. Alors certes, cela a été écrit comme un rebondissement énoooorme à la con, comme "24" sait en pondre. Mais force est de constater que si le complot s'avère tel que je pense qu'il est, la position de Warner dans cette histoire ne me choque pas plus que ça.

En revanche, OUI, tout comme toi N°6, je trouve cela mal écrit, mal amené dans l'histoire... Comme un cheveu dans la soupe qui apparaît comme une solution de dernière minute pour le scénariste.
Mais je le répète, pour moi, ni Reza ni Warner Papa ne pouvaient être coupables. Car Reza est un bouc émissaire facile. Et parce que le père Warner est un consultant fantoche, on l'a tous compris depuis deux ou trois épisodes.... Alors qui ? Marie. Logique.
Bon nombre d'histoires réelles montrent que des gens sans histoire se sont retrouvées embrigadées dans le terrorisme. Pourquoi pas elle ?
Parce qu'elle est blonde et conne ?
C'est pas un argument ! (encore que !! ).

Donc en résumé... car je me suis emporté :

1/ Episode 1 parfait. Gordon, merci, tu es le meilleur.
2/ Episode 2 perfectible car écrit par un branque. Et approuvé par des producteurs sans couilles (dont Gordon, d'ailleurs).

Mais N°6, j'ai compris ton petit jeu !! Tu veux me pousser à la faute.
Mais tu ne m'auras pas. Car je suis conscient des défauts !!
Sauf que j'essaie de voir un peu plus loin que le bout de mon nez (qui est très grand d'ailleurs) .

Je comprends ton exaspération, je t'assure.
Je comprends aussi que mes arguments puissent te paraître ridicules, je t'assure (mes potes se foutent de ma gueule, j'ai l'habitude !)
Mais prends un Dany, ça ira mieux !! :P

P.S : merci N°6 !! j'étais venu poster une review de 2 ou 3 albums de Bowie et ce putain de topic "24" m'a pris mon temps imparti !! Je te hais, Prisonnier de mes 2 !! :D
Avatar de l’utilisateur
torrance
Ecrivain psychopathe
Ecrivain psychopathe
 
Messages: 890
Inscrit le: 29 Fev 2004 18:34
Localisation: Overlook Hotel

Messagepar N°6 sur 09 Jul 2004 14:14

Car dans le premier épisode, je me disais : "Ouais, c''''est bon !! Palmer fait des choix pertinents et dramatiques, Yeahh !!" (bon là, j''''emphase un peu mes pensées).
Et j''''ajoutais à moi même : "bauer ne mourra pas, évidemment, mais va s''''en sortir tout seul comme une bonne brute qu''''il est, c''''est bon ça yeah !!!"
Palmer, du coup, aurait pris une dimension énooorme.
Mais ce ne fut pas le cas, bien que le fait que Nina soit touchée est bien dû au fait que Bauer se lève et a les couilles de l''''affronter. Certes, il a vu les gardes de la CTU. Mais qui pensait qu''''il n''''y en aurait pas ? Il aurait été bien que ce sauvetage soit le fait de Bauer et des hommes de la CTU, gérant comme ils le peuvent une crise.
Mais la scène d''''après montre Palmer et son conseiller discuter du sauvetage.... Arrgghhh... Mauvais soufflé.

C''est clair, voir Bauer s''en tirer par lui-même ou grâce à l''aide de toute autre personne que Palmer, cela aurait été bien plus satisfaisant. Parce que là toute la scène dont je parlais dans mon précédent post, celle qui voit le président pleurer à l''idée d''autoriser la mort de Jack et qu''il n''a pas le choix, est complètement foutue en l''air par le fait que finalement, il décide de le sauver quand même par une astuce bien peu convaincante. Mais je n''aurais pas non plus aimer voir Bauer s''en tirer de par lui-même, parce que ses belles paroles sur "bonne décision" qu''avait prise le président, son sacrifice à l''autel du patriotisme, aurait donc été un mensonge puisqu''il n''avait aucune envie de mourir et qu''il s''est rebellé !

Non, ce que me serais imaginé personnellement comme résolution plus convaincante, c''est que les agents seraient aller faire une descente à l''adresse indiquée par Nina, pendant que celle-ci tenait tjrs en joue Bauer, et que, ceux-ci n''ayant pas trouvé la bombe, Nina était forcée d''abandonner son idée de meurtre, l''immunité ne tenant plus.

Bref.
Cela dit, mon bon N°6, je te trouve bien naïf !! ;)... Pensais tu vraiment que Sherry changerait ? J''''ai beau être un défenseur de la série, même dans ses heures les plus diarrhéiques, mais je ne suis pas assez naïf pour penser qu''''ils allaient faire d''''elle une bonne samaritaine.
Ce retournement de situation était prévu depuis belle lurette et c''''était tellement évident que cela n''''aurait même pas dû te choquer (ou plutôt si... enfin, j''''me comprends !).


Je ne dis pas que je voyais Sherrie Palmer comme un ange, mais je me disais qu''il serait intéressant de la faire vraiment évoluer, d''en faire un perso plus nuancé, à la Mason. Parce que la voir à nouveau manipuler son mari, ça n''a AUCUN intérêt, étant donné que ça a déjà été fait dans la saison 1. D''ailleurs, ce que je trouvais intéressant était l''idée que, malgré tous ses défauts, Sherrie avait eu raison de dire à son mari la saison dernière qu''il avait besoin d''elle : parce qu''elle est manifestement douée pour le rôle de first lady, elle sait gérer les discours de son mari, elle dispose de contacts puissants à Washington, etc. Comme quoi, elle n''avait pas tort, et sa vision retors de la politique n''était pas forcément la mauvaise, comme le découvre un président entré en guerre avec les médias et prêt à tout pour cacher la vérité aux yeux des Américains. Et là, voilà t''y pas qu''on nous révèle qu''elle reste bien tjrs la même, qu''elle trahit son ex-mari, que c''est une ''méchante''. Un développement intéressant trahit par un rebondissement subséquent, ça vous rappelle quelque chose ? ;)

Pour Blondinette Warner... Que dire ?
Port Nawac ?
Peut être...
Wait and see ?
Peut être aussi...
Car j''''abonde dans ton sens sur le fait que le complot militaro-politique est une très bonne chose... Déroulons le fil de la logique :
1/ Evidemment, la NSA veut faire exploser cette bombe pour prendre le pouvoir à Palmer... OK ? Bien...
2/ Pour ce faire, ils utilisent plusieurs stratagèmes pour faire porter le chapeau à des méchants Arabes, qu''''ils utilisent.
3/ Ils utilisent aussi Warner Papa et son entreprise pour cause de gentil Reza, bouc émissaire facile puisque méchant arabe.
4/ Les Warner ont habité en Arabie Saoudite pendant des années. On sait que les mouvements terroristes aiment engager des Européens ayant des Visas plus facilement.
5/ Pourquoi Marie Warner ne ferait pas un agent parfait pour les terroristes, hein ? Elle est la fille d''''un consultant de la CIA manipulé qui a embauché un Arabe qui se trouve lui aussi manipulé... Elle est à la place stratégique.

Oui, mais à ce moment-là pourquoi ne pas prendre le père ? S''ils ont réussi à gagner à leur cause la gamine, pourquoi pas le papa ? En plus je veux dire quoi, elle a quel âge la fille, dans les 20 ans, pas bien plus. Et faire de la gamine un agent de la NSA, c''est très machiavélique quand même, faut y penser. Surtout vu sa jeunesse, et le fait que tout cela a été fait sans que le papa ou la soeur ne se rende compte de rien. Je veux dire, on ne devient pas agent du jour au lendemain j''imagine !!

Au fait, je ne crois pas qu''il soit habituel que les mouvements terroristes ''engagent'' des européens. Ils recrutent surtout parmi les arabes installés en Europe ou en Amérique, habitués aux us et coutumes de l''Ouest et qui peuvent donc facilement se fondre dans la masse. Mais cela reste des arabes (ou + généralement des musulmans).

En revanche, OUI, tout comme toi N°6, je trouve cela mal écrit, mal amené dans l''''histoire... Comme un cheveu dans la soupe qui apparaît comme une solution de dernière minute pour le scénariste.
Mais je le répète, pour moi, ni Reza ni Warner Papa ne pouvaient être coupables. Car Reza est un bouc émissaire facile. Et parce que le père Warner est un consultant fantoche, on l''''a tous compris depuis deux ou trois épisodes.... Alors qui ? Marie. Logique.
Bon nombre d''''histoires réelles montrent que des gens sans histoire se sont retrouvées embrigadées dans le terrorisme. Pourquoi pas elle ?
Parce qu''''elle est blonde et conne ?
C''''est pas un argument ! (encore que !! ;)).

Ouais, mais elle est pas seulement ''embrigadée dans le terrorisme'', c''est carrément un tueur à la solde de la NSA apparemment !! Y a une sacrée différence bon sang !!! "Le père Warner est un consultant fantoche, on l''a tous compris depuis deux ou trois épisodes" : révéler qu''il est bien plus que cela n''aurait-il pas été alors une vraie surprise ? ;) D'ailleurs, il est bien plus crédible en agent de la NSA que sa gamine, ça fait pas photo (même pas un agent, un tueur !!). Faire de la gamine l''agent, c''est juste choisir la personne à laquelle on s''attend le moins. Et pour cause. Les scénaristes devraient se demander des fois, quand ils cherchent quelle est la personne que l''on soupçonnerait le moins : pourquoi est-ce qu''on ne la soupçonne pas ?? Parce qu''après en choisissant précisément cette personne ils vont déclencher un certain type de réactions chez beaucoup de personnes, c''est-à-dire : ''porte nawac !!!'' :D

Mais N°6, j''''ai compris ton petit jeu !! Tu veux me pousser à la faute.
Mais tu ne m''''auras pas. Car je suis conscient des défauts !!
Sauf que j''''essaie de voir un peu plus loin que le bout de mon nez (qui est très grand d''''ailleurs) ;).

Je le reconnais, tu ne défends pas aveuglément la série, tu sais reconnaître ses défauts. Mais mon travail ici n''est pas encore achevé, tant que tu t''obstineras à vouloir voir autre chose qu''un adroit divertissement dans cette série je continuerai à m''évertuer à te prouver (que de verbes) le contraire. Car j''ai raison ! ;)

P.S : merci N°6 !! j''''étais venu poster une review de 2 ou 3 albums de Bowie et ce putain de topic "24" m''''a pris mon temps imparti !! Je te hais, Prisonnier de mes 2 !!:D

Qu'est-ce que tu crois ?? Moi qui comptais dormir comme un loire je me suis pointé hier et j''ai passé un sacré moment sur ce topic à taper comme un fou pour exprimer mes diverses émotions après avoir vu ces épisodes !!! Il fallait que ça sorte, c''est tout !! :D

Et pour finir,il faut regarder la série dans un esprit 2eme degré,comme alias, car je considére Bauer comme un john macclane puissance 10(là c''est le fan de films d''action qui parle),je dois te dire qu''en regardant 24 je prends mon pied comme c''est pas possible à voir bauer en prendre plein la gueule et toujours s''en sortir comme bruce willis dans la série des die hard!(la scéne de l''épisode ou il tue les 10 marines dans 16h-17h à lui tout seul est terrible).

Le parallèle que tu dresses entre "24" et les "Die Hard" est intéressant, parce qu''il y a effectivement de ça, je crois que j''en avais parlé auparavant, concernant cette saison ou la précédente. Plus précisément, il y a un rapport avec "Une Journée en enfer" (Die Hard 3). Dans ce film, un terroriste a placé des bombes dans tout New-York, et plus précisément une grosse bombe dans une école. Il revient à John McClane, policier plutôt revêche à l''autorité, marginal et sur la touche, de reprendre bien malgré lui du service et de passer une journée ''infernale'' ponctuée de multiples rebondissements et révélations (l''affaire de la bombe cachait un stratagème bien plus vaste), tout en ne perdant pas de vue sa femme, avec qui il a rompu mais qu''il regrette... On ne peut nier les points communs entre les deux productions, même dans la forme, puisque les deux imaginent un traque au terroriste en un temps ramassé, une journée, et que le facteur temps joue à fonds dans les deux cas. "24" aurait d''ailleurs très bien pu prendre le titre "Une Journée en enfer".

Maintenant, je ne pense pas que l''on puisse regarder "24" avec le même second degré que "Une Journée en enfer" ou "Alias", tout simplement parce que la série est dénuée d''a peu près toute forme d''humour, parce qu''elle se prend très au sérieux et qu''elle se veut, de par sa forme et son sujet, réaliste. Ce n''est pas un film d''action bien troussé et bien sympathique comme "Die Hard 3", ni une série aussi fantasque et légère que "Alias". Je pense que ce que tu devrais dire Brad, c''est qu''il faut surtout prendre la série pour ce qu''elle est, c''est-à-dire un thriller rondement mené. Et tant que je lirai des panégyriques comme celui des Cahiers ou des fantasmes analytiques comme ceux que nous propose torrance, je continuerai de crier à la face du monde que cette série ne le vaut pas !! :yes:

Edité par - No 6 le 24/10/2003 04:02:46
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

PrécédentSuivant

Retourner vers Séries Q'ultes

Qui est làààà ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

cron